Soirée « petites formes » samedi 06 octobre

Promenade nocturne dans les rues de Moncontour pour découvrir plusieurs petits spectacles chez l’habitant et dans des lieux atypiques de la cité.

Le festival accueille cette année, et pour la première fois, une compagnie en résidence à Moncontour, en partenariat de avec la commune de Moncontour et la résidence des artistes. Anne Kaempf et Valentin Bellot (Cie La boca Abierta) seront à Moncontour du 1er au 6 octobre 2018 en préparation de leur spectacle.

Soirée "petites formes"à Moncontour
Samedi 6 octobre 2018, A partir de 19h.
16€
Restauration sur place - Réservation très conseillée

RESERVER
Point de vente sans frais : 
MONCONTOUR, bar Le Contre-Temps, 2 rue de la porte d'en haut 

 

Programmation de la soirée :

Extrait de  » Mange la vie avec les doigts » – Cie La Boca Abierta

mang.png

+ Résidence du 1er au 6 octobre

Un homme et une femme lunaires et silencieux. Lui, extrêmement fin et très grand. Et elle, petite et fine, l’air perdue et contenant de très fortes émotions qui parfois et de façon soudaine lui échappent.

Parfois quelques mots, grognements ou cris leur échappent. Ils ne sont pas doués pour la parole. Quand la situation physique atteint son comble, c’est un chant qui s’élève, qui s’empare d’eux pour ainsi dire. Ce sont deux solitudes qui évoluent côte à côte, comme en paralléle, et qui se font écho l’une l’autre. Entremêlant parfois leurs mots, leurs chants ou leurs corps. Souvent silencieux, laissant parler les situations et les corps d’eux-mêmes.

Qu’elle soit juchée debout sur ses pieds à lui lorsqu’il est allongé; Ou sur sa tête lorsqu’il est debout; Ou encore marchant sur son corps roulant indéfiniment au sol; Ou encore perchée sur la branche d’arbre à laquelle est accrochée la corde sur laquelle il évolue dans une lenteur hypnotique. Toujours le chant fini par transfigurer les situations physiques, clownesques ou acrobatiques, et les fait basculer dans un paysage intérieur joyeux ou inquiétant, tendre, absurde ou cruel.

 

Jeanne et Gabrielle – La Compagnie CHON

ch

Les personnages de Jeanne et Gabrielle font part au fur et à mesure de leurs expériences passées, entre espoir et désillusion, blessures et optimisme naïf … On découvre la profondeur de ces personnages à travers leurs réactions, confrontés au mariage de leur cousine. Cet évènement met à mal leurs certitudes. Chacune ne peut s’empêcher de réagir aux propos de l’autre, oubliant l’obligation conventionnelle du discours qu’elles doivent mener face à cette assemblée familiale représentée par le public. S’ensuit un ping-pong verbal, une joute sans gagnant, dont seul l’humour sortira vainqueur. Jeanne et Gabrielle viennent de remporter le prix du jury de la dixième édition du grand tremplin de l’humour de Plougastel Daoulas.

 

La visite guidée de Monsieur Boistard – Cie Lodela

Image1

Une fiction sur la découverte de 7 bébés aux devenirs extraordinaires dans l’histoire de l’humanité. 7 bébés nés entre 1896 et 1956, naissances ô combien particulières et atypiques, 7 bébés trouvés au fil de l’eau soit sur une rivière, un lac, un cours d’eau………douce. Quelques-uns de ces êtres (nommés par la communauté scientifique « Pilus Calvicius ») nous sont présentés par Mr Boîstard dans son musée itinérant. Ce sont des personnages aux demeurants ordinaires et aux histoires extraordinaires. Nous sommes amenés à nous questionner en constatant nos origines communes avec ces êtres à savoir si nous ne venons pas d’une même et seule MATRICE ?

Oreilles chastes s’abstenir !

Bandez vos yeux, Enfilez le casque sur vos oreilles, Montez le son, Et jouissez du moment…

oc

La Cie Drôle de Rêve vous propose des histoires érotiques sous casque et en direct, à écouter les yeux bandés. A l’abri des oreilles indiscrètes, ces histoires de 5 minutes s’écoutent seul ou à plusieurs et vous invitent à une plongée dans les méandres intimes de nos auteur(e)s préféré(e)s. A partir d’ambiances sonores créées spécialement avec musiques, sons, bruitages, chansons, vous vous laissez transporter à l’écoute de la sensualité des sons. Un fil rouge réunit ces textes : le plaisir féminin.